Elian

De Le wiki de Delain
Révision datée du 15 septembre 2008 à 13:49 par Lordy (discussion | contributions)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Dieu des chasseurs

Elian : Dieu du monde sauvage, de la chasse et de la bestialité Elian est connu sous le nom d’Adamnan-na-Brionnah dans le panthéon elfique et de Grorbürn dans les forteresses naines. Dieu animal, Elian est souvent représenté sous la forme d’un cerf à tête humaine, ou, d’un homme à tête de cerf, et ce, quelque soit le peuple qui le vénère. Il est le divin protecteur du monde sauvage, de la flore et de la faune, mais, il est également la divinité de la furie bestiale, et, du caractère implacable des désastres naturels. D’un naturel vindicatif, il ne supporte pas qu’on nuise au royaume dont il est le protecteur vigilant. Nombreux sont les morbelins stupides qui ont été éradiqués par la violence des éléments qu’il déchaîne lorsqu’on s’en prend à ses forêts bien aimées. Alors que les autres Dieux se laissent volontiers aller à d’incessants jeux de pouvoir, Elian n’a cure de tout cela. Il n’a d’attention que pour la Nature et ses enfants, et, même Galthée, Mère du Monde, ne rivalise pas avec lui en la matière. Il est généralement adoré par ceux dont la vie dépend de la chasse, et/ou du monde sylvestre en général, comme les bûcherons. Chez les elfes, il est également le patron des fameux danseurs de guerre, des guerriers frénétiques dont les prestations martiales sont à mi-chemin entre la danse acrobatique et le combat acharné. Elian donnera volontiers ses faveurs à ceux qui prennent soin des animaux et des plantes, et, à ceux qui luttent contre les races néfastes salissant la Terre nourricière de leurs mœurs répugnants. Son clergé est le moins formel de tous. Il est composé d’individus dynamiques et athlétiques. Ses prêtres sont très souvent adroits au maniement de l’arc et des autres armes de jet (il proscrit néanmoins l’emploi de l’arbalète). Il n’existe généralement pas de temple construit dédié à Elian, car, il est vénéré dans les cairns sacrés et les clairières. Les souterrains forment une exception, car, certains de ses fidèles voulant aider à la lutte contre Malkiar on en construit au cœur même des différents niveaux, où à défaut de forêt, il a fallu créer des sanctuaires. Ces temples sont réputés pour les jardins merveilleux qu’ils abritent, Elian seul sait comment les plantes peuvent vivre sans une once de soleil.

Retour