Regles/Principes generaux : Différence entre versions

De Le wiki de Delain
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ligne 47 : Ligne 47 :
 
Dernière mise à jour : 01/05/2006
 
Dernière mise à jour : 01/05/2006
  
[[Category:Regles]]
+
[[Category:Regles|Regles]]
  
 
== Communication et courtoisie ==
 
== Communication et courtoisie ==

Version du 8 novembre 2006 à 15:47

Retour au sommaire des règles


Principes généraux

Les souterrains de Delain est un jeu de rôle en ligne massivement multi-joueurs et persistant. Il se déroule dans les souterrains de Delain (vous en doutiez ?), où vous pouvez incarner, selon vos préférences, de un à trois personnages dont le premier but est en général de survivre.

Qui dit jeu, dit tout d'abord tout un tas de règles utiles qui feront l'objet des différents chapitres de ces pages explicatives. Voici déjà les principes généraux :

Le jeu se déroule en tour par tour, faisant chacun environ 12 heures. Pour chaque tour, vous avez 12 points d'action (PA), que vous pouvez dépenser pour vous déplacer, attaquer, lancer des sorts, etc. Lorsque vos points d'actions sont épuisés, vous devez attendre le début du prochain tour pour pouvoir agir de nouveau et récupérer 12 PA. Par contre, chacune de vos actions est effectuée immédiatement. Le décompte de vos points d'actions est visible sur la page d'accueil de votre compte ou en haut du menu à gauche lorsque vous êtes connectés sur un personnage.

A chaque fois que vous commencez un nouveau tour, une nouvelle date limite de tour (DLT) est calculée. Elle correspond à l'heure à laquelle votre prochain tour commencera, c'est-à-dire à laquelle vos PA seront renouvelés. C'est aussi l'heure avant laquelle il vous faudra dépenser vos PA restants sans quoi ils seront perdus. Cette DLT est propre à chaque personnage de votre compte mais si, pour des raisons d'organisation, vous préférez aligner les trois DLT de vos trois personnages ou si tout simplement vous souhaitez en repousser pour pouvoir jouer avant, l'option "Décaler votre DLT" est accessible depuis la Fiche de perso, onglet Caractéristiques.

Par extension, le terme "DLT" est souvent utilisé aussi par les joueurs pour définir la durée du tour d'un personnage, voire le tour lui-même.

La durée d'un tour peut varier en fonction de plusieurs facteurs. Elle peut être :

  • Réduite lorsque des PA non utilisés (restants du tour précédent) sont automatiquement transformés en gain de temps sur le tour qu'on active. Cette option d'utilisation des PA restants peut toutefois être désactivée (Cf. la page des Bonus/Malus de votre feuille de perso).
  • Allongée par les malus de temps dus aux blessures de votre personnage. Pour plus de détails, se référer à la FAQ.
  • Allongée par un surpoids d'équipement dépendant, sur le même principe que le malus de blessure, dudit surpoids et de votre temps de tour naturel.

C'est également lors du calcul d'une nouvelle DLT que s'effectuent diverses réinitialisations : la récupération des points d'action, la régénération éventuelle de vos points de vie, la remise à zéro du compteur d'esquives (Cf. Chapitre 03 - Actions et compétences) ou l'activation de différents autres effets, magiques par exemple.


Traduction de l'aléatoire : Dans la suite de ces règles, certains points seront expliqués en se basant sur des formules barbares contenant des expressions du type "Vous faites 2D6 points de dégâts" ou "Vous regagnez 1D3 points de vie".

Que signifient ces abréviations ? Il s'agit tout simplement de lancer virtuellement des dés à deux faces (D2), à trois faces (D3), jusqu'à cent faces(D100) pour obtenir un résultat aléatoire avec une amplitude donnée. Pour ceux qui n'auraient jamais vu que des dés à six faces (un cube), sachez qu'il existe réellement des dés à quatre faces (tétraèdre), à huit faces, à dix faces, à douze faces, à vingt faces, à trente faces et même à cent faces, utilisés en général par les rôlistes. On peut imaginer qu'un dé à deux faces (qui n'aurait rien d'un dé) soit une pièce de monnaie, quant au dé à trois faces qui est parfois utilisé dans le jeu, il n'a aucune représentation matérielle.

Exemples pratiques
En lançant un dé à deux faces (1D2), on ne peut obtenir qu'un résultat aléatoire entier compris entre 1 et 2, soit uniquement 1 ou 2.
En lançant un dé à trois faces (1D3), on ne peut obtenir qu'un résultat aléatoire entier compris entre 1 et 3, soit uniquement 1, 2 ou 3.
En lançant un dé à cent faces (1D100), on ne peut obtenir qu'un résultat aléatoire entier compris entre 1 et 100 soit n'importe lequel des nombres entre 1 et 100.

Attention tout de même à ne pas perdre de vue que les expressions en terme de dés sont des fourchettes de nombres avant tout. Ainsi, 2D3 + 2 par exemple n'est pas équivalent à 2D5 ! Le premier offrira un intervalle de possibilités allant de 4 à 8 alors que le second regroupera les valeurs allant de 2 à 10.

De l'intelligence artificielle et des admins monstres:
Vous rencontrerez dans les souterrains des créatures envoyées par le maîtres des lieux : Malkiar (Cf. L'Histoire). Ces "monstres" fonctionnent de la même façon qu'un des personnages que vous jouerez, en terme de points d'action, de déplacement ou de bonus/malus. En revanche, leurs actions sont déterminées par une intelligence artificielle (IA) qui leur donne une certaine autonomie et qui pourra les jouer à toute heure.

Il arrive cependant que des admins monstres prennent en charge certaines de ces créatures qui pourront alors réagir différemment (c'est-à-dire en général plus intelligemment) voire envoyer ou répondre aux messages. De ce fait, il est tout à fait possible de contacter un monstre (en copiant son nom complet, avec numéro, dans la barre des destinataires de la messagerie du jeu) qui pourra éventuellement poursuivre la conversation, même si cela ne peut être garanti.

Les admins monstres sont là pour rendre le jeu plus intéressant et plus vivant pour les joueurs, que ce soit en augmentant le challenge que représente un combat (sans forcément le rendre impossible), en proposant des échanges Role Play (Cf. ci-dessous), ou parfois des quêtes. Leur disponibilité ne peut toutefois pas toujours être assurée. Les admins monstres sont soumis aux mêmes contraintes temporelles et hors jeu que les joueurs et elles doivent être respectées. Leur présence et leur réactivité ne pourront donc pas être considérées comme un dû. Ne perdez pas de vue que leurs efforts pour les joueurs sont bénévoles ce qui mérite un minimum de respect pour leur travail. En cas de différents, ils restent naturellement ouverts à toute discussion constructive.

Dernière mise à jour : 01/05/2006

Communication et courtoisie

Qui dit jeu et en particulier jeu multi-joueurs, dit aussi plaisir de jouer et par conséquent courtoisie entre les intervenants. Les conseils suivants pourront, espérons-le, paraître une évidence pour la plupart des joueurs, mais cette évidence gagne à s'imposer quotidiennement au cours du jeu.

De fait, la communication est à la base de tout. Le jeu ne se résume pas à cliquer sur le bouton attaquer, les autres joueurs vous jugeront aussi à votre verbe, à votre réflexion et communiquer reste encore le meilleur moyen de trouver des compagnons dans votre voyage au travers des souterrains afin de mieux y survivre. En un mot, vous êtes invités à interagir avec les autres en leur parlant, que ce soit par le biais de la messagerie de vos personnages ou par le forum qui fait partie intégrante du jeu.

Mais en aucun cas, vous ne devez oublier que Delain est et reste un jeu, autant pour son créateur que pour les administrateurs et les joueurs. Pour y conserver une ambiance ludique et bon enfant (rappelons que le jeu se veut tout public), il est impératif de respecter les autres joueurs, de même que les admins monstres ou les contrôleurs avec lesquels vous pourrez être amenés à échanger. Et comme partout sur internet, il est naturellement interdit d'être insultant envers qui que ce soit, ou de tenir des propos racistes ou obscènes.

Les administrateurs se réservent le droit d'appliquer des sanctions voire d'exclure les joueurs ne respectant pas ces règles essentielles et l'équipe de contrôle est là pour recevoir toute plainte à ce sujet par mail à l'adresse [1].

Dernière mise à jour : 30/04/2006

Role play

Qui dit jeu de rôle, dit enfin jouer un rôle (si si !) ou en bon français, faire du role play.

Le role play (ou RP), direz-vous, mais kesqeçé ? Ce terme barbare désigne simplement, dans l'univers de Delain comme dans tous les jeux de rôles qu'ils soient "on-line" ou non, le fait de créer des personnages fictifs et surtout de les incarner.

Pour ce faire, l'un des principes fondamentaux consiste à faire communiquer votre personnage avec les autres personnages plutôt qu'avec les autres joueurs. Pratiquer le roleplay, c'est faire abstraction de votre situation, de votre ordinateur, de la chaise sur laquelle vous êtes assis, de l'air que vous respirez et vous glisser dans la peau de votre personnage. Bref, de ne plus être vous-même mais de devenir par exemple un nain crasseux et coléreux arpentant le sol rocailleux d'un souterrain fort mal fréquenté...

D'une part, le choix d'une image comme avatar peut être d'une grande aide, tant pour se mettre dans la peau du personnage que pour faciliter sa représentation par les autres joueurs. Vous pouvez d'ailleurs modifier cet avatar ou ajouter une courte description depuis la fiche de perso de votre aventurier.

D'autre part, il est communément établi que l'action de jouer un rôle est associée à un langage approprié suivant l'environnement et l'époque dans laquelle évolue votre personnage.

Quelques exemples :

  • Un chevalier en armure croisant un piéton vêtu de haillons ne dira pas : "Yo man, ya un coin où je pourrais crécher pour la nuit ?" mais dira plutôt : "Holà manant, pouvez vous m'indiquer l'auberge la plus proche ?".
  • Un aventurier arpentant les souterrains ne dira pas : "Je te vois, t'es à 3 cases, j'arrive dans deux DLT." mais dira plutôt : "J'arrive l'ami ! Quelques trois lieues/encablures/jets de pierre seulement nous séparent. Je serais auprès de toi d'ici une bonne journée de marche, si tout va bien."

En outre, ne perdez pas de vue que le rapprochement physique des personnages est aussi un critère de communication. Si vous désirez vous adresser à des aventuriers que vous voyez autour de vous, la messagerie permettra à votre personnage de leur parler directement de vive voix. Mais si c'est avec des personnes éloignées que vous souhaitez discuter, votre personnage sera certainement amené à écrire des missives qui, même si ce sera toujours la même messagerie qui sera utilisée, pourront être acheminées par les moyens que vous dicteront votre imagination.

Enfin, et afin de réellement donner de la substance à votre personnage, n'hésitez pas à lui définir un passé - sa vie ne commence sans doute pas dans les souterrains ! -, un caractère - sera-t-il grincheux, bon compagnon, agressif ou toujours prêt à aider les autres ? - et un objectif propre - recherche-t-il avant tout à s'approprier Gloire et Fortune, à simplement tuer Malkiar ou à devenir la plus grande terreur des morbelins voire des aventuriers ? Pour vous aider à poser le cadre dans lequel évolueront vos personnages, vous avez ce récit décrivant les circonstances de l'apparition des souterrains de Delain à votre disposition...

N'oubliez pas cependant que vos personnages sont indépendants et distincts même si vous en jouez trois vous-même. Que vous les jouiez ensemble pour qu'ils s'entraident ou strictement séparément pour qu'ils vivent chacun leur aventure ne change rien à leur singularité.

Maintenant, c'est à vous de jouer, de créer vos personnages et de les faire vivre ! Et cela implique un minimum de réflexion ne serait-ce que pour le choix de leurs noms car ils les porteront tout au long de leur vie ! Pensez à eux et ne les affublez donc pas de sobriquets trop ridicules...

Dernière mise à jour : 17/04/2006